En français de France

Chaque choix annule le précédent

« Chaque choix annule le précédent »

De nos quizz linguistiques.

C’est le qui a dit quoi de la saison. 

  1. Ce que j’aime bien c’est que le site web est simple.

  2. Super! Mais c’est quoi le farsi?

  3. Les poissons dans l’étang font le va-et-vient entre le ruisseau et les autres étangs.

  4. Il a eu ses papiers? 

  5. Dans mon kiosque chacun fait ce qu’il veut.

  6. Tu as bien  fait de mettre les langues et les arts sur le même plan.

  7. C ‘est bien c’est structuré. 

  8. Est-ce qu’il a eu ses papiers? 

  9. Il est grand temps de penser à une version 2 de ton site web. Il y a de la trop bonne came pas assez mise en valeur.

  10. Chacun aura une vision différente de ton projet.

  11. Dans les catégories y a des langues et des arts mélangés. On comprend rien.

  12. Ses papiers, il les a eus? 

  13. Corro corro corro estoy invadida por ti te busco

  14. Ce qui est bien c’est de se projeter sur 5 ans. – Ah ouais quand même.

  15. Mon nom est trop controversé. Si je lis pour vous, vous allez avoir tous mes détracteurs au cul. Faites-vous vos propres ennemis. On en reparle après.  

  16. La nature faut que ça pousse.

  17. Corro corro corro estoy invadida por ti te busco

  18. C’est quoi une capsule ?

  19. Il n’ y a que les anguilles qui passent des ruisseaux aux étangs.

  20. Une barque ça se trouve même sans chercher.

  21. Si vous avez le film, le réalisateur et le lieu vous avez déjà sacrément bien bossé!

  22. Le son va pas être bon si on met le micro au milieu.

  23. Là il va falloir débroussailler un gros coup.

  24. Bécherel fait partie de Rennes métropole.

  25. C’est pas grave, les questions techniques c’est secondaire.

  26. We are all free to act.

  27. C’est le 10 octobre à Paris. Ce serait bien que tu sois-là.

  28. Mais les poissons ils se mangent pas ? Tu peux, mais faut faire une bonne sauce.

  29. Ah non la location de cinéma reste à l’intérieur de Rennes Métropole. Ça n’ira pas à Bécherel.

  30. Les non-voyants peuvent suivre ton projet en l’écoutant.

  31. Nous on est au taquet pour Cannes.

  32. Dis ton Omar c’est un bon-là. Tu l’as trouvé où? – T’ inquiète je sélectionne mes collaborateurs avec soin.

  33. Début août à Douarnenez.

  34. Tu devrais demander à Philippe.

  35. J’avais invité Hubert Haddad à l’époque.

  36. Je te demande s’il a eu ses papiers.

  37. Par contre les mal-entendants l’ont dans l’os.

  38. Faut pas abandonner cette histoire de cinéma.

  39. Tu devrais demander à IsabeL.

  40. Tu peux tout publier. Les histoires sont faites pour être racontées.

  41. Rita Who ?

  42. C’est sur ça y est, il a pas eu Cannes.

  43. Corro corro corro estoy invadida por ti te busco

  44. Je ne veux pas mettre de drapeaux. Les zones linguistiques ne correspondent pas aux frontières géographiques. C’est ça l’histoire.

  45. Si on reste comme ça sans rien faire on va pas voir les missiles arriver.

  46. Germanopratin ou germanoprantin ?

  47. A-t-il eu ses papiers ?

  48. Quand j’ ai rencontré Rita elle voulait échanger ses paniers AMAP contre mes traductions. – A ce rythme-là tu vas finir par donner ta robe. – Tiens vas-y file moi ta robe.

  49. Aux ateliers du Vent ils cherchent des associations comme la vôtre à promouvoir.

  50. Bonjour Monsieur je ne sais pas si vous souvenez de moi, c’est Rita du Kiosque de Rita. – Oui bien sur madame.

  51. Les belles choses prennent du temps. Ce temps-là , prenons-le.

  52. 15 euros c’est tout?

  53. Mais la troisième personne dont vous parlez c’est Hubert Haddad ?

  54. Vous appelleriez ça comment, un partenariat? – On appellerait ça comme vous voudrez.

  55. Les jeudi soirs des Ateliers du vent sont complets jusqu’en décembre.

  56. Je comprends pas pourquoi tu ne me fais pas payer pour intégrer ton association. C’est comme ça que ça fonctionne l’associatif.

  57. The haters gone hate.

  58. « Xarr » est la bonne. 

  59. Tu vois y a ceux qui organisent des événements. Et quand il est prêt, ils annoncent l’événement – Oui normal. – Bah nous on raconte la fabrique d’un événement qui n’arrive jamais. Et on le fait traduire dans le plus de langues possibles.

  60. J’ ai été le facteur de Patrick Modiano pendant 7 ans.

  61. Chaque choix invalide le précédent.

  62. Fernando t’ as qu’ à le faire dormir chez moi.

  63. Y avait Hubert Haddad ?

  64. Fognidani

  65. Tu sais combien ça coûte des cours de français au CIREFE ?!?

  66. Sur FB c’est bizarre, tu regardes ce qui se passe t’as l’impression que tout le monde va bien. Tu leur demandes c’est une vraie galère leur vie. – Oui c’est pour ça que j’ ai arrêté, c’est trop anxiogène.

  67. There is a prohibition.

  68. Je voudrais que tu lui dises que je la remercie et c’est une chance et un honneur de pouvoir partager ce qu’elle nous livre-là.

  69. Y aura pas justice pour nous. Y aura rien pour nous.

  70. Le Kiosque ne met pas en péril la vallée, je ne vois pas ce qu’ils pourraient te reprocher.

  71. Fotamana

  72. Est-ce que votre film a un visa? – Comment ça est-ce que mon film a un visa ? – Pour demander l’autorisation. – J’imagine j’en sais rien, oui mon film a un visa !

  73. Faire une soirée privée j’ ai le droit ça?!?

  74. Toupé

  75. C’est normal.

  76. J’ ai beau tourner tout ça dans tous les sens, il me semble que la meilleure manière d’être écologique c’est d’utiliser les structures déjà existantes.

  77. Xavier est-ce que ton film  a un visa ?

  78. J’ aimerais bien rencontrer Andrea.

  79. C’est un projet qui a l’air amusant.

  80. Je suis à Téhéran. 

  81. Mou tchologobalé.

  82. Mais pourquoi tout le monde me parle d’Hubert Haddad ? Il est devenu projectionniste ou quoi? 

  83. La préfecture? Ils vont adorer ton projet. T’as l’air d’aimer le métissage! – Tu crois? – Bah ils ont tellement serré les boulons des papiers qu’on va tous se marier avec des françaises et des français!

  84. Par sympathie, les moutons dorment avec nous dans la tente.

  85. La nuit je rêve des Pyrénées…. Je rêve que je croise Franck dans la vallée et qu’il me dit comme ça «Vas- y je vais te les faire tes chaussures.»

  86. Bah vas- y appelle-les à la maison du livre et de la culture. Ils ont un auditorium et  ils vont adorer ton projet! – Ah bon tu crois?

  1.