En poésie

Estragon

Texte : Rita 

Voix : Eve, Christophe, Manon

Son : Rita 

Mais votre attention monsieur qu’il nomme Estragon

Ne pourra rien sauver aux filets qui me noient

Remballez votre cadeau ou de la République

Pour une fois sauvez-moi

Sa douleur me tue et je m’étrangle à elle

Votre hauteur m’est nulle depuis derrière la vitre

Votre chanson m’est vaine

T’es libre mignonne mais t’as l’air dans d’ beaux draps

Votre fascicule m’agace, j’ai d’autres livres à lire

C’est pas des draps connard

C est les plâtres

J’ai déjà essuyé et j’aspire au repos si le respect s’en faut

Ma chambre est dans mes livres mes livres sont dans ma chambre

Prisonnière dans ton box ensevelie sous ses coups

J’attends réparation et non strangulation

Vas y brise ta glace viens descends tends la main

O mon collègue mon fonctionnaire

Ton regard ton sourire

 Je t’amuse ?

T’as pas capté bonhomme depuis derrière la vitre

Tes caméras surveillent tandis que nul ne veille

Ni sur l’un ni sur l’autre

S’aimer ou se détruire nous allons mal choisir

Et le monde s’en foutra.