L’Adec, l’ observatoire européen du plurilinguisme, l’Alliance française de Saint-Malo ont relayé notre existence et nous les en remercions.

L’ association de loi 1901 vient cependant de fermer après démission de la trésorière durant le confinement, refus des adhérents de cotiser 10 euros et SAV douloureux.

Nous attendons que Thibo, le webmaster bénévole soit disponible pour faire blanche et nette sur le plurilinguisme en terre bretonne.

Un nouveau format sera à inventer pour traduire le monde.

Restera à savoir lequel.

Le fine équipe du Kiosque à laquelle vous étiez habituée va pouvoir aller brouter l’herbe, bien plus verte, ailleurs.

Ils m’enverront une carte postale de la maison de la poésie de Paris bientôt, je n’ en doute pas.

De mon côté , j’attends qu’une bonne âme m’invite au restaurant- pas forcément italien.- Ce n ‘est pas comme si je venais de me taper le sale boulot de la poésie en France qui sera plus détendue de n’ avoir pas à se demander si leur nouveau bichon est dublin ou non.
Ce n ‘est pas comme si personne ne savait ce qu’elle vient d’encaisser, la ritale.

Franck Merger étant à Marseille, Yahia Belaskri à Saint-Germain, Philippe Botta en Corse, Yves qui fait de la politique n’aimant guère les fruits de mer, Thierry Colpetto étant fâché, Chokri Minounetto ainsi que Quintino Carlo ne donnant pas de nouvelles, et Lorenzo Cauwet n’ ayant pas de 06, je ne vois qui pourrait faire ça, à part peut-être … un libraire de Bécherel : la belle périphérie.

J’ ai une petite pensée pour Omar qui disait  » on est les fils de pute du Kiosque de Rita » …. il avait oublié un truc : les putes,  à un moment donné, pour envoyer tout le monde au paradis : elle se font payer… Sinon c’est chacun chez soi…