En Infolettres franco-anglaises

Mi-janvier

Chers amis des langues et des arts,

Chers résidents de la République,

 

Souvenez-vous, le mois dernier, Rita avait tout envoyé valser:

Emmanuelle lit «  Thomas Bernhard, Dublin et moi »

Elle ne voulait, à part Extinction, plus tenter aucun moyen de locomotion :

Emmanuelle  était prête à lire tout le bouquin.

La revue Apulée trouvait que ça ne gâcherait rien.  

 

Mais Patrick Prigent a pris sérieusement ses responsabilités :

 

 

 

 

 

Les kiosqueurs sont devenus tellement gentils qu’on a redouté l’ennui :

 

Mais rassurez-vous, la rescousse est tout en secousses :

 

 Les linguistes sont à l’œuvre.

Paula est en place et tout ça ne va pas traîner :

 

Elle entraîne Chiara et Morgane avec elle :

Tandis que Livia est toujours de la partie :

 

 

Les artistes veulent en découdre :

Muriel et Hassan Yassin font du zèle.

Et Mouna balance ses vœux à Becherel.

 

Les profs rajoutent leur grain de sel :

Faycal Hamdi, notre collègue en Tunisie,  a  bien sur tout compris:

 

Les lecteurs d’un jour, sont au soutien,  toujours:

Johanna est au rendez-vous :

Tout comme Elaheh :

 

 

La maison de Thomas B, en Autriche,  a trouvé les mots justes :

 

Ainsi qu’un IsabeL Voisin:

 

Et  du coup, c’est reparti pour un tour :

 

Patrick Prigent explique la langue bretonne à Rita :

Et se souvient, comment c’était,  d’être à et face à la rue dans Dublin:

 

 

 

 

 

Le Kiosque ?

des hommes  des femmes,

au service du plurilinguisme

en terre bretonne.